Workshop ESAD Orléans

DESIGN D’UN PAYSAGE MELLIFÈRE

J’ai été invité à participer à  la semaine GRANDS ATELIERS du 27 au 31 janvier à l’École Supérieur d’Art et du Design d’Orléans.
L’enjeu était de créer un paysage avec des intérêts communs et croisés entre végétaux, animaux et humains. Pour le paysage mellifère, il s’agit de façon plus précise d’adapter, ré-aménager, un paysage (rural, urbain) selon l’exigence d’autonomie alimentaire des abeilles.
Pour les étudiants de l’ESAD d’Orléans, la semaine fut dense : il durent apprendre et comprendre les liens entre abeilles et végétaux, les cycles qui les unissent, l’importance des floraisons et comment ensuite on pouvait tramer une végétalisation selon des intérêts communs et croisés.
Ce workshop touchait des notions d’apiculture, de botanique, de paysage, de géographie,  d’usage, de voirie, de design, de biens communs et d’imaginaire en ce qui concerne les liens entre humains et milieux vivants.

de Sépibus ©. Visite d’un rucher
de Sépibus ©. Visite d’un rucher du groupe d’étudiant.
de Sépibus © Cheminement dans les ronces si nécessaire pour l’entomofaune. tiers-paysage dans cette zone résidentielle.
de Sépibus ©. Travail en groupe lors du workshop.

de Sépibus ©. Rendu public. La carte est le centre d’Orléans avec des trames végétales mellifères.
de Sépibus ©. Photos d’espaces urbains avec propositions de revégétalisation sur calque.